Normal

 

Ma ville, son rôle, ses actions

Question d’actualité

Par le maire Christian Coigné

Le logement, encore…

 

Mars 2017

Je parle souvent de logement car j’entends que l’on construit beaucoup à Sassenage, pour certains en tous les cas.
En réalité on construit peu, et bien moins que les autres communes de l’agglomération. Une certitude, on manque de logements locatifs sociaux au regard d’un fichier de quatre cents demandes de familles en attente d’un foyer ou d’un appartement décent. Sassenage est déclarée par l’Etat en carence sociale avec 11 % de logements sociaux au lieu des 25 % imposés par les lois. Et donc la pression, augmentée de celle de la Métropole, est très forte. Détentrice de la compétence logement, la Métro est chargée par l’Etat de constituer un PLH (Programme Local de l’Habitat) qui impose la densification avec un engagement de construire mille cinq cents logements par an sur l’agglomération.
Et bien entendu Sassenage est d’office inscrite dans ce programme, avec un foncier libre relativement important mais en grande partie impacté par les risques naturels : inondation dans la plaine et éboulement vers la Falaise.
Depuis 2014, de par la loi, il ne suffit plus de payer les taxes pour les logements sociaux manquants. L’Etat impose de bâtir. Il possède un droit de préemption sur les terrains et logements de la commune, et il ne s’en prive pas. Donc Sassenage est contrainte, entre l’obligation de bâtir imposée par les lois et l’impossibilité de construire au vu des risques naturels… Pour l’Etat et la Métropole, c’est à nous de trouver la solution pour créer le nombre de logements imposés. Nous voilà bien seuls ! Nous devons construire. Et bien entendu, nous devons répondre à la demande de logements pour les familles qui sont en attente. Oui, mais en construisant des logements qui correspondent à l’épanouissement des familles, c'est-à-dire en répondant à un besoin de mixité. Des logements collectifs, des petites maisons, des plus grandes, des logements en locations aidées, en location privées, en accession sociale et en accession privée.
La réussite passe par une réponse adaptée à la demande dans un environnement imposé. Pour notre part, nous nous refusons à obliger tout le monde à habiter dans des tours. Même si certains s’y plaisent et y trouvent leur bonheur, d’autres préfèrent vivre plus bas. Et dans tous les cas, l’important est que chacun puisse avoir le choix et trouver le logement répondant à ses attentes.
Donc de la verdure et de l’étalement, des places de stationnement, des aires de jeux, des parcs et de l’espace. Enfin nous devons construire pour éviter que les familles quittent la ville pour habiter loin et revenir tous les jours polluer notre environnement en traversant Sassenage pour rejoindre leur zone d’emploi. Sassenage doit rester un vrai choix de vie, partagé entre la liberté, l’espace et la proximité de voisins, très souvent sympathiques d’ailleurs !
 

 
Christian Coigné
   Mairie de Sassenage place de la Libération 38360 Sassenage Mairie de Sassenage, téléphone 04 76 27 48 63 Télécopie : 04 76 53 52 17 • Courriel : mairie@sassenage.fr