Normal

 

Ma ville, son rôle, ses actions

Question d’actualité

Par le maire Christian Coigné

La Métropole, j’ai cru au Père Noël…   

 

Décembre 2018

Sassenage fait partie de l’agglomération grenobloise, c’est historique, puisque Roger Deschaux, maire de notre ville jusqu’à 1983, était l’un des artisans de la création de cette agglomération. D’abord appelée le SIEPURG, puis le SIEPARG dont il a été l’un des présidents, notre communauté d’agglomération est devenue La Métro dans les années 90, regroupant d’abord 27 communes, puis 49 depuis 2014.
L’histoire est en marche vers une évolution certaine de mise en commun des services et des investissements, la fameuse « mutualisation des moyens ». L’idée est bonne sur le papier, et donne de bons résultats sur certaines intercommunalités, lesquelles tirent les villes vers le haut. Mutualiser les moyens doit permettre de baisser les coûts et d’améliorer les services. Certaines Métropoles atteignent ces objectifs. Celles qui réussissent intègrent tous les maires dans leurs décisions, quels qu’ils soient, nonobstant les appartenances politiques différentes. Ainsi, toutes les communes participent vraiment, sont entendues et sont acteurs. Ce qui est loin d’être le cas de notre Métropole.
On m’accuse d’être trop souvent critique envers la gestion de La Métro. Pourtant j’aimerais être positif. Mais j’ai cru au Père Noël…
J’aimerais bien vanter les actions de La Métro, ce que j’ai exprimé pour le service de l’eau potable, pour la qualité et la réactivité des services de l’assainissement, pour le travail collaboratif sur la protection des espaces agricoles, pour l’écoute des communes sur la création du PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) où je reconnais que la tâche est ardue…
J’ai cru que la mutualisation de la collecte des ordures ménagères rendrait le service efficace, alors que la taxe a été multipliée par deux depuis 2005, que le ramassage a été ramené à deux jours hebdomadaires au lieu des cinq auparavant, que le quartier des Côtes n’est plus ramassé, et que la déchetterie de Sassenage n’offre pas tous les services aux usagers, dans l’attente de la création à l’arlésienne d’une nouvelle déchetterie : quatre ans que le dossier est ouvert, trois ans pour signer l’acquisition du terrain, et encore trois ans pour la construction.
J’ai cru que La Métro nous aiderait dans nos projets, alors qu’il lui a fallu plus d’un an pour simplement décider qui devait prendre en charge les travaux de déviation des réseaux d’eau et d’assainissement sous le chantier de la future Résidence Autonomie pour personnes âgées aux Glériates.
J’ai cru que La Métro soutiendrait les communes, alors qu’elle a refusé de porter notre dossier concernant la taxe SRU, pour des raisons inavouées. Après un travail minutieux et conséquent de nos services, l’Etat a reconnu que notre territoire, rendu inconstructible par le risque d’inondabilité, peut sortir des obligations de construction de logements sociaux. Mais la loi impose que le dossier soit porté par l’Intercommunalité. Il n’en a rien été… La ville est taxée de près de deux cents mille euros par an et nous sommes dans l’impossibilité de réaliser nos objectifs de construction de logements sociaux.
J’aimerais dire et répéter à l’envi que La Métro est efficace et que nous sommes entendus…
Et vous, avez-vous cru aussi au Père Noël ?
Quoi qu’il en soit, restons mobilisés, vigilants et solidaires. Et surtout, Joyeux Noël à tous.
 

 


 
Christian Coigné
   Mairie de Sassenage place de la Libération 38360 Sassenage Mairie de Sassenage, téléphone 04 76 27 48 63 Télécopie : 04 76 53 52 17 •  Contacter la mairie